En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts. En savoir plus

Gérer nos déchets

Gérer nos déchets de manière exemplaire…

Etre exemplaire et précurseur dans sa politique de gestion des déchets, tel est l’objectif du Schneider Electric Marathon de Paris, et ce, dès 2017. Objectif 2019 : 100% recyclage !

  • Si l’organisation a pris conscience du besoin de multiplier les moyens de collecte des déchets sur le parcours, cette exemplarité passe avant tout par un engagement de tous, et principalement de vous, coureurs, dans votre faculté à respecter les zones de collecte situées, cette année, jusqu’à 500m après chaque zone de ravitaillement.

    Un geste simple qui permettra aux équipes del’organisation et de la Ville de Paris de collecter et de recycler efficacement vos déchets

    Collecte et recyclage des bouteilles d’eau

    Chaque année, Vittel fournit près de 560 000 bouteilles d’eau afin d’étancher la soif des 57 000 marathoniens.

    Sachant que les bouteilles de Vittel sont 100% recyclables et qu'elles sont donc une ressource à partir du moment où elles sont collectées et recylées, le Schneider Electric Marathon de Paris, en partenariat avec Vittel, met en place un dispositif complet de collecte des bouteilles d’eau vides:
    • des ateliers pédagogiques mis en place au Salon du Running, sensibiliseront les concurrents sur les lieux mêmes de la récupération de leur dossard en amont du Marathon.
    • le nombre des points de collecte a été multiplié par deux tout au long du parcours afin d’assurer un maillage plus serré. Plus de 500 containers clairement signalisés seront mis en place.
    • le dispositif de ramassage post-course et les moyens humains ont été renforcés notamment dans les bois et dans les zones sensibles.

    En 2017, les organisateurs doublent les moyens de collecte pour les déchets.
    « Moi, coureur, après chaque ravitaillement, j’ai 500m pour jeter ma bouteille dans le bac prévu à cet effet ! »

  • De surcroît, des poubelles adaptées au tri sélectif seront également mises en place au sein de tous les espaces sous le contrôle de l’organisation. Au salon du running, dans les espaces d’hospitalité, en passant par les « fanzones » et les lieux de départ et d’arrivée de la course : ce dispositif facilitera également la collecte et le recyclage.

    En 2017, les organisateurs me proposent des poubelles adaptées au tri sélectif.
    « Moi, coureur, je respecte les indications et je facilite le tri ! »

  • Limitation des emballages, dématérialisation et récupération:
    • Un programme de réduction des emballages est initié en 2017 visant à réduire de 75% la quantité d’emballages utilisée. Cela concerne notamment les denrées nécessaires aux stands de ravitaillement qui seront désormais livrées en vrac.
    • Faire en sorte que les sacs utilisés sur l'événement soient en papier, notamment sur le salon du Running
    • Un travail a été élaboré avec les partenaires de l’épreuve afin d’inciter à la dématérialisation des goodies distribués durant le Marathon ou sur les stands du Salon du Running. Cette réduction sera progressive de 2017 à 2019.
    • Un appel est lancé aux concurrents afin qu’ils privilégient pour se couvrir de vieux vêtements plutôt que des sacs en plastique.
    • Le Schneider Electric Marathon de Paris intensifiera la récupération des vêtements (tee shirts, polaires…) abandonnés par les concurrents afin de leur donner une deuxième vie ou de les recycler.
    • La collecte séparée des déchets sur les ravitaillements et les autres zones de restauration sera mise en place.

    En 2017, les organisateurs incitent l’ensemble de leurs parties prenantes à réduire leurs déchets.
    « Moi, coureur, je privilégie les vêtements en coton ou en fibres textiles recyclables, en tout cas, je supprime les matières plastiques !»